Quelles études pour devenir hôtesse de l’air ?

Métier passion, salaire intéressant, cadre de travail agréable et avantages en nature comme les voyages à travers le monde… le métier d’hôtesse de l’air a de quoi faire rêver plus d’un étudiant. Mais comment devenir un personnel navigant professionnel ? On vous explique le parcours scolaire idéal et on répond à plus de 9 questions que vous pourriez vous poser si vous envisagez de vous lancer dans le secteur de l’aéronautique.

Avant de parler cursus scolaire, demandons-nous quel est le rôle exact d’une hôtesse de l’air ?

L’hôtesse de l’air est une professionnelle œuvrant à bord des avions pour garantir la sécurité, le service et le confort des passagers tout au long des vols. Sa mission consiste à assurer un déroulement optimal du voyage, depuis le décollage jusqu’à l’atterrissage, et à poursuivre son assistance jusqu’au port d’embarquement au sein de l’aéroport.

Outre le bien-être des clients, elle joue également un rôle de liaison entre les voyageurs et l’équipage, y compris le commandant de bord. Son professionnalisme est essentiel pour intervenir en cas d’urgence, prodiguer des soins de base aux passagers, servir les repas et boissons, et fournir des informations ainsi que des services personnalisés aux voyageurs.

étudiante pour devenir hotesse de l'air

Responsabilités principales d’un PNC :

Sécurité des passagers : Vérifier que tous les passagers attachent leur ceinture de sécurité, effectuer des démonstrations de sécurité avant le décollage, et être prêt(e) à intervenir en cas d’urgence ou de situation critique à bord.

Service à bord : Assurer la distribution des repas, des boissons et d’autres services aux passagers selon les standards de la compagnie aérienne, tout en veillant à leur confort et à leur satisfaction.

Le secteur ne manque pourtant pas d’atouts et entend bien les faire valoir. Il représentait 7 % du PIB de la France en 2023, soit 200 milliards d’euros et 2 millions d’emplois. Malgré la fin de la crise sanitaire, la filière du tourisme peine encore à embaucher. Sur la saison 2022 -2023 65 000 postes de saisonniers non pas été pourvus. A l’occasion de la semaine des métiers 2023, le gouvernement a annoncé vouloir recruter 10 000 personnes dans les métiers du tourisme et débloquer une enveloppe de 10 millions d’euros par an pour la formation des saisonniers entre 2023 et 2025.

Les aptitudes pour devenir hôtesse de l’air :

  • Avoir un excellent relationnel
  • Savoir parfaitement parler anglais
  • Maîtriser une ou plusieurs langues est un avantage
  • Avoir une forte résistance au décalage horaire
  • Justifier d’une bonne condition physique pour pouvoir travailler debout et en altitude
  • Savoir travailler en équipe
  • Aimer travailler de nuit
  • Accepter de travailler sous pression (du chef de cabine, du pilote, des clients, etc.)

La FAQ de l'hôtesse de l’air : 9 questions que vous vous posez certainement sur ce métier

Avoir au minimum le baccalauréat ou un diplôme équivalent est obligatoire mais ne suffit pas. 

Il vous faut obtenir votre CCA ou Certificat de Compétence d’Agent de Cabine. 

Pour cela, il vous faudra :

  • Avoir 18 ans révolus et être de nationalité française ou européenne.
  • Avoir une bonne condition physique et nerveuse.
  • Apte à la natation.
  • Maîtriser l’anglais (niveau minimum TOEIC 550 ou équivalent).

Le salaire varie entre 1 200 euros et 3 500 euros en fonction de la compagnie et du niveau d’expérience.

Attention, choisir un métier en raison du salaire peut être un piège. Pour répondre aux exigences de ce métier, il faudra être motivé, intéressé et compétent.

Un PNC chez Air France gagne entre 2 000 et 2 500 euros.

L’hôtesse de l’air doit être :

  • à l’aise avec la pratique de l’anglais.
  • Avoir un bon relationnel.
  • Aimer travailler en altitude et aussi de nuit.
  • Avoir une condition physique qui lui permette de rester debout pendant plusieurs heures.

La majorité des compagnies ne vous recrutera pas en dessous de 18 ans.

L’anglais est primordial. Il est recommandé d’avoir un niveau d’anglais équivalent à B1 au minimum et B2 pour mettre toutes les chances de votre côté. Concernant le TOEIC, cela donne une note minimum de 550 pour espérer décrocher un poste de PNC.

Pour se préparer à un amerrissage et pouvoir être parfaitement réactif pour aider les passager, savoir nager est une compétence indispensable pour décrocher un emploi.

L’examen consiste à nager 50 mètres en moins de 1 minute 30.

Le BTS n’est pas obligatoire pour devenir hôtesse de l’air, toutefois, il est vivement recommandé de justifier d’un bac +2 pour prétendre à ce type de poste. Le BTS tourisme ne remplace pas le CCA, qui est obligatoire pour travailler au sein d’une compagnie aérienne.

Selon les compagnies, il peut y avoir un stage d’adaptation de l’exploitant, des vols de familiarisation puis la réception des ailes qui désigne les insignes ou les épinglettes que les hôtesses de l’air et les stewards portent souvent sur leur uniforme pour indiquer leur compagnie aérienne ou leur rang.

Laissez-nous vos coordonnées et un conseiller vous rappellera dès que possible.

* Champs obligatoires