Se reconvertir dans le tourisme

Vous venez de quitter votre emploi ou envisagez de le faire très prochainement ?

Manager insupportable, environnement stressant, surmenage… vous n’en pouvez plus et souhaitez trouver un secteur porteur pour vous reconvertir.

Et pourquoi pas le tourisme ? Un choix dépaysant, dans un secteur qui ne connaît (presque) pas la crise.

Burn out, bore out… derrière des mots, des vies !

Ça n’arrive pas qu’aux autres. Ambiance toxique, N+1 stressant, augmentation qui peine à arriver… Quand se rendre au travail devient une épreuve, il n’est pas toujours facile de prendre une décision pour s’en sortir.

C’est sans doute votre cas aujourd’hui, horaires à rallonge, dossiers qui s’accumulent, difficulté à conserver un équilibre familial… le surmenage vous guette et vous souhaitez entamer un changement radical avant qu’il ne soit trop tard. 

Ou alors, il est possible que vous vous retrouviez dans la situation contraire, vous avez le sentiment d’être inutile au sein de votre entreprise, de faire ce qu’on appelle un “emploi inutile”, dépourvu d’intérêt, de sens… 

Toujours les mêmes questions : quelle est ma place ? Pourquoi me lever le matin ? Une remise en question permanente, fatigante… de la charge mentale qui impacte votre vie personnelle.

Ce sont les premiers signes qu’il est certainement venu le temps d’entamer une transition de carrière, un changement de cap.

Faire sa reconversion dans le tourisme

Comment savoir si le secteur du tourisme est fait pour moi ?

Si votre objectif premier est de ne pas perdre de temps et ne pas vous retrouver seul face à votre orientation professionnelle, il est possible de réaliser un bilan de compétences. Ce dernier a toutefois un coût. Comptez entre 1500 et 3000 euros.

Est-ce vraiment utile ? Si vous souhaitez vous réorienter dans un nouveau métier sans passer par la case formation, il peut être intéressant de rencontrer un spécialiste de l’orientation professionnelle qui vous fera gagner du temps et vous éviter les pièges d’une reconversion trop rapide.

Ce bilan peut être pris en charge par le CPF pour les salariés ou Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi.

Il existe également la méthode crayon et papier, qui consiste simplement à lister ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Chacun est doté de compétences qui lui sont propres pour lui permettre de réaliser ce pour quoi il est destiné. Certains seront davantage doués pour parler différentes langues, d’autres pour manager une équipe, etc.

Identifier ce pour quoi vous êtes bons pour capitaliser dessus.

Si vous souhaitez entamer un changement de carrière dans le tourisme, avoir ces compétences professionnelles pourrait vous être utile :

  • Service client : Aptitude à fournir un service de qualité, à répondre aux besoins et aux demandes des clients de manière professionnelle et amicale.

  • Langues étrangères : Maîtrise de langues étrangères, en particulier celles couramment utilisées dans le tourisme, telles que l’anglais, le français, l’espagnol, l’allemand, etc.

  • Gestion du temps et organisation : Capacité à gérer efficacement son temps, à prioriser les tâches et à travailler de manière organisée pour garantir un service fluide.

 

Vous remarquerez certainement qu’aimer voyager ne fait pas forcément partie de cette liste. Erreur ? Si posséder une certaine appétence pour les voyages en France ou à l’étranger peut être intéressant pour certains métiers, il est possible de se reconvertir dans le tourisme sans pour autant devoir travailler à plusieurs kilomètres de chez soi. On pensera notamment aux offices de tourisme ou aux agences de voyages ; des métiers forts enrichissants mais qui n’ont pas vocation à vous faire voyager à travers le monde.

Se réorienter à 35 ans, bonne ou mauvaise idée ?

La peur anticipée nous paralyse. On voudrait changer de vie, mais le dire c’est finalement la seule action significative qu’on n’ose entreprendre… La reconversion professionnelle désigne le processus par lequel une personne décide de changer de métier ou de domaine d’activité au cours de sa carrière. Un des synonymes de reconversion est mutation professionnelle. Pour entamer sa mue, il faut se mettre en action. Qu’importe son âge, à 30, 40 ou 50 ans, il n’est jamais trop tard pour reprendre le chemin d’une destinée retardée par des épreuves de la vie ou des choix par défaut.

Une formation à distance dans le tourisme peut durer entre 6 et 8 mois. Vous pouvez continuer à travailler à côté sans devoir chambouler toute votre vie et votre rythme actuel tout en vous formant à l’obtention d’un bac +2.

Si la question est votre peur de ne pas avoir la même capacité d’apprentissage qu’avant, vous avez raison. Vous n’êtes pas la même personne qu’à 20 ans, vous avez de l’expérience en plus qui comblera largement des connexions cognitives moins rapides. Les années passées compensent souvent cette différence en permettant une compréhension plus approfondie et une perspective plus large sur les sujets d’apprentissage, notamment sur les questions de tourisme durable et écologique.

Travailler dans le tourisme

De guide touristique en passant par hôtesse de l’air ou le secteur de l’hôtellerie, le secteur du tourisme représente une réelle opportunité pour réussir sa reconversion professionnelle.

Avec un taux de chômage de 4%, soit presque deux fois moins que le taux national, les entreprises recrutent pour divers postes et demandent un éventail de compétences, telles que le sens du service client, la capacité à travailler en équipe, la maîtrise de plusieurs langues étrangères et la gestion de la billetterie ou des flux de trésorerie.

Pour certains métiers du tourisme, aucun diplôme n’est requis si ce n’est la capacité à répondre aux exigences de l’activité.

Pour d’autres, comme agent de réservation touristique ou allant du CAP service hôtellerie au Master en Management du Tourisme (Bac +5) en passant par le BTS tourisme (Bac +2).

Il est également possible de travailler dans le tourisme après une reconversion en tant qu’indépendant. Des métiers comme guide touristique, par exemple, permettent de monter son entreprise dans le secteur.

Si vous avez déjà travaillé plusieurs années, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir une certification professionnelle par la validation de son expérience acquise dans le cadre d’une activité professionnelle. La VAE est l’une des voies d’accès aux certifications professionnelles avec la voie scolaire et universitaire, l’apprentissage et la formation professionnelle continue.

10 métiers pour une reconversion dans le tourisme :

  • Hôtesse de l’air
  • Guide touristique
  • Chargé d’accueil en office du tourisme
  • Chef de produit dans le tourisme digital
  • Responsable marketing touristique
  • Responsable de l’Office de Tourisme
  • Guide de Haute Montagne
  • Chargé de développement touristique
  • Conseiller en EcoVoyage
  • Responsable en hôtellerie

 

L’un d’eux vous intéresse ? Formez-vous pour améliorer l’attractivité de votre profil sur le marché.

Tourisme : un secteur d'avenir ?

Après quelques années de difficulté entre 2018 et 2020, le secteur du tourisme est reparti sur une forte croissance. Le secteur représente 10 % de l’activité mondiale, ce qui en fait la première industrie.

Chacun va avoir un rôle à jouer.

Car le secteur touristique est aussi l’un des plus polluants. Il génère à lui seul 118 millions de tonnes d’équivalents CO2 chaque année.

Quelque chose doit changer.

Les professionnels seront en première ligne pour insuffler un renouveau. Un tourisme plus responsable, plus éthique. C’est un véritable défi pour tous les domaines d’activité, en France ou à l’étranger. Le tourisme doit évoluer s’il veut continuer à croître.

Ce rôle, ce sera peut-être le vôtre demain.

Le programme - Tethys Education

Formation tourisme et reconversion : demain, je change de métier !

Chez Tethys, nous avons fait le choix d’un accompagnement à distance. La formation tourisme dispensée est un brevet de technicien supérieur (Bac +2).

Plus flexible et adapté pour la formation des adultes, le BTS tourisme par correspondance est une solution qui vous permet de conserver votre emploi actuel tout en vous formant à côté.

Un diplôme avec plus de 85% de taux de réussite au niveau national qui vous permet d’obtenir un Bac +2 tourisme et de décrocher votre premier emploi plus rapidement.

Vous désirez plus de renseignements sur notre formation au tourisme ?

Laissez-nous vos coordonnées et un conseiller vous rappellera dès que possible.

* Champs obligatoires